Escalade à Arudy

Nos chères enfants,

Nous sommes heureux de vous accueillir pour vous dispenser le récit des moines à Arudy.

Il y eut un soir, il y eu un matin : Premier jour, Samedi, les moines décidèrent tranquillement d’aller sur leur site favori du cap du figuier. Le matin au réveil, levant les yeux au ciel, les moines virent que le ciel était beau. Suite à un début de journée dédié à faire les courses : les pâtes, le whisky, les cigares et le corps du christ pour accompagner le pâté. Ils firent leur pèlerinage vers le lieu sacré. Les moines fainéants se contentèrent de quelques montées dans le niveau 5 préparant ainsi leur sortie à Arudy.    

Cap du figuier Couché de soleil

Cap du figuier Couché de soleil

Il y eut un soir, il y eu un matin : Deuxième jour, Dimanche. En regardant vers le ciel, les moines doutèrent du chemin tracé par Dieu. Désirait-il réellement que ceux-ci puisse profiter de leur journée de grimpe ? Les moines avaient-ils assez prié miss météo ? Les moines se souvenaient des paroles de Dieu : « Que les eaux inférieurs au ciel s’amassent en un seul lieu ». Ce lieu était-il Arudy comme semblait l’indiquer les prévisions météorologiques ? Les moines considérèrent ce signe et entreprirent un second pèlerinage. Arrivé au lieu saint, seules quelques gouttes tombaient du ciel. Dieu se reposait, c’était son septième jour :) 

arudyGSIP

Arudy Secteur GSIP

Dans un premier temps, leurs toques furent aperçues dans des voies d’échauffement telles que La sirène et Voie du soleil. Ils n’apprécièrent pas réellement la première. La seconde, plus rectiligne permit à nos moines de profiter de 30 mètres d’escalade. La dernière voie fut « Les dingues » : un 6a de 25 mètres. Cette très jolie voie commençant par une dalle en léger positif, offre ensuite un beau pas environ 10 mètres sous le relais. Pour leurs parts, les moines ont encore à méditer pour valider cette voie, bien que tous les mouvements de celle-ci aient été réalisés par la moitié d’entre eux. La nuit tombante contraignit nos moines à retourner au monastère sans avoir subi la réunification des eaux supérieures et des eaux inférieures. Ceux-ci étaient heureux d’avoir découvert cette dernière voie, la définissant comme objectif pour leur prochain voyage à Arudy.

moineMateriels

Le matériel

Amen

Frère Guillaume et Frère Stéphane.

Info sécurité Cap du figuier

Bonjour les gens,

Nous revoilà pour vous raconter une nouvelle journée de grimpe sur notre site favori : le cap du figuier. Il est toujours situé coté espagnol, à Fontarrabie Hondarribia. Nous sommes le 24 Août, et exceptionnellement pour une journée d’été 2014, il fait beau. La grimpe commence vers 15 heures car malheureusement la veille, nous avons été happé par un bar irlandais à Bayonne.

Première observation, les cailloux bougent. En effet, les éboulis présents en bas des voies ne sont pas les mêmes que ceux présents les dernières fois. Techniquement, nous ne pouvons qu’imaginer que ceux-ci ont descaladé les voies.  Info sécurité : la prochaine fois nous essaierons de penser aux casques, au plus grand désarroi du coiffeur de Stéphane.

Premièrement, comme c’est la mode et que l’on est des fashion victimes, on a fait un selfie. On tient à vous rassurer, vous n’aurez pas le droit tous les jours à ce genre de photo de peur de transformer ce blog en une sorte de profil facebook de minette de 11 ans.  Par contre, je vous promet que, en tant que gars méga top tendance, j’insisterai auprès de Guillaume pour qu’il nous chante, en vidéo, une chanson de Justin Bieber.

Selfie Guillaume et Stéphane

Selfie Guillaume et Stéphane

Passons ce moment tendance pour se concentrer sur le plus important : l’escalade. Nous nous sommes aventurés vers le secteur situé à droite du topo et plus particulièrement sur les voies numérotées 17 et 18 se nommant respectivement Rasta Plosti et Koxka ta Txiska. Les nominés sont pour les essais sur Rasta Plosti : Stéphane avec une croix. Et pour les essais sur Koxka ta Txiska : Guillaume avec un … (la suite la prochaine fois).

Info sécurité : le caillou est tout cassé. Lors d’une séance cascade acrobatique, deux mètres à droite de la voie Koxka ta Txiska, le petit guillaume s’est suspendu de tout son énorme poids, provoquant ainsi, un violent arrachement d’un bout de roche. Même si aucune voie n’est impactée par la surcharge pondérale de Guillaume, il est utile d’être prudent à certains endroits, la roche est extrêmement friable.

cascade optique

Cascade d’optique.

 

Ayant droit au mot de la fin.. ( Guillaume ), je me permets d’attirer votre attention sur la nouvelle coupe de cheveux de Stéphane. Il s’imagine sans doute qu’avec le look de Tom Cruise il va grimper comme dans Mission Impossible. Bizarrement, j’ai surtout assisté à Tom Croute qui essaie péniblement de se hisser à 13 mètres de haut. pas mal pour un obèse, quand même !

Cordialement,

Guillaume et Stéphane.

C’est la reprise.

Vous n’aviez pas de nouvelles depuis près de 10 mois. Non, le site n’est pas à l’abandon, non, nous n’avons pas arrêté de grimper. Bien au contraire, c’est la reprise !!

IMG_3826

L’été dernier ne nous a pas beaucoup permis de grimper et cet hiver le sport s’est fait en salle. Heureusement, les premiers beaux jours nous ont attiré sur le site du cap du Figuier à Fontarrabie Hondarribia. Cette première excursion s’est déroulée hier. ( Samedi 5 Avril )

IMG_3957

Nos objectifs, tater du caillou, reprendre des sensations, confirmer la perte de niveau :).  Notre réalisation, on a taté du caillou, on a redécouvert les sensations attendues, on a confirmé la perte de niveau :(.

Pour ceux qui ont le topo, les deux voies travaillées sont Txerrimuño et Odei Plusti. L’année dernière le compte était de une croix pour Guillaume sur Txerrimuño et Stéphane avait mis ses deux croix. Cette année, Guillaume s’est hissé en haut de Txerrimuño en usant du joker « sec ! » une fois. Stéphane à confirmé Odei Plusti seulement.

IMG_3968

Aujourd’hui, ( Dimanche 6 Avril ) étant donné l’état de nos bras nous avons pris la décision d’aller explorer le reste de la côte sur le chemin de Pasaia. Et la pêche fut bonne.. Nous avons découvert un petit site de bloc parfait pour des journées pic-nic/bloc/tuage de muscles, et divers petites criques où se rafraîchir et lézarder. En somme, la combinaison parfaite de ce que nous aimons. De quoi Escalader ou faire du Bloc,et des endroits parfaits pour des petits apéros en pleine nature.

IMG_3945

Nous lançons donc un appel, à celles et ceux qui sauraient où trouver le ou les topos des divers blocs de Fontarrabie, à celles et ceux qui veulent picniquer avec nous et passer la journée à grimper.

Pour conclure, nous sommes très content d’avoir passé ce weekend sur le site de Fontarrabie. Nous espérons pouvoir y retourner assez vite pour se lancer dans une saison de nouvelles croix estivales.

Cordialement,

Guillaume et Stéphane.

On fait la présentation …

Première publication d’une longue série sur notre passion qui est la grimpe, l’escalade, la varappe. Cela se passe donc sur un mur, une falaise, un spot, une voie et dans le pays basque majoritairement.

Bonjour je m’appelle Guillaume, BONJOUR GUILLAUME. Bonjour je m’appelle Stéphane. BONJOUR STÉPHANE.

La présentation de Guillaume, vu par Stéphane, 29 ans, 1M78, 80kg, il mange des graines, il est sportif et combatif. Installé dans le pays basque à Anglet, il propose le gite, le couvert, les fruits secs et le petit verre de vin contre un petit moment au pied du mur (ou l’on voit mieux le mur). Il est tout plein de muscles, on pourrait voir en lui le grimpeur parfait, on le pense jusqu’à le voir « se hisser violemment » sur le rocher. Le pas hésitant, des bras puissants, mesdames et messieurs venez voir grimper l’orang-outan. Manquerait plus qu’il soit roux.

La présentation de Stéphane, vu par Guillaume, de Bordeaux, 27 ans, 1M75, 80kg, ne mange pas que des graines mais commence à s’y mettre.. Grand spécialiste de la vanne acerbe, il maîtrise le 10ème degrés… Attention !  A force d’entraînements réguliers d’Escalade et son style de grimpe si « raffiné », notre futur Billy Elliot avec la grâce d’un morse est capable de m’offrir des spectacles de grimpe d’une beauté singulière. Cependant, il est passé d’initié au presque confirmé de notre tandem. ( Presque .. ;) la compétition est rude.  )

Amicalement,

Guillaume                                     Stéphane.

guillaumestephane